Une stratégie digitale s’inscrit toujours dans la durée

J’ai failli appeler ce billet

NE CROYEZ PAS QU’UNE STRATÉGIE DIGITALE
VA POSITIONNER
VOTRE IMAGE EN 5 MINUTES !

Combien de fois dois-je expliquer à des professionnels en activité ou en création d’activité la notion de temps et de durée. La plupart des gens ont du mal à se projeter à long terme – sans parler du fait qu’ils ne rêvent que de réaliser un profit rapidement.

Bien sûr, ils sont fébriles quant à leur réussite. Mais le point d’équilibre est à comprendre et à trouver entre les objectifs à atteindre, la mise en œuvre d’une communication adaptée et faire preuve de patience.

Or souvent, tout ce qu’ils demandent – et c’est normal –, c’est un beau site vitrine, un compte sur les principaux réseaux sociaux et une fois tout cela en ligne, ils retournent à leurs occupations, en s’étonnant une semaine après de ne pas trouver leur site sur la première page de Google, ni d’avoir de nouveaux clients…

Un beau site et hop ?

Un constat récurrent : beaucoup d’artisans, d’indépendants, de commerçants, de TPE, mais aussi des petites PME pensent qu’une fois leur site vitrine créé, les gens vont appeler… Ils attendent le client derrière leur écran, pensant que ce dernier va venir naturellement, de lui-même.

Or, imaginer que la simple mise en ligne d’un site, aussi beau, ergonomique, informatif ET référencé soit-il, fasse doubler votre CA comme ça et en un rien de temps, c’est comme croire au Père Noël.

Même si l’internaute repère votre site (parce que vous avez créé un buzz de lancement, parce que c’est nouveau…), il faut encore qu’il aille dessus (1 clic), qu’il regarde peut-être des offres (1 clic), des tarifs éventuellement (1 clic), et qu’il décide de passer par vous (contact = 1 clic, ou tél.). Cela fait beaucoup de portes à passer.

C’est ce qui est imagé par le fameux entonnoir de conversion, notamment pour les sites de vente en ligne.

  • Il faut donner très envie : aller vers lui et/ou le faire venir.
  • Puis le séduire : lui “parler” en connaissant son profil.
  • Prendre en compte la concurrence : faire de la veille.

En marketing digital, un site web est la partie émergée de l’iceberg.

Un site vitrine est la partie émergée de l’iceberg en termes de communication. Toute l’action importante reste à faire : créer du contenu, échanger, alimenter, partager, informer, relayer, actualiser. Utiliser aussi les réseaux sociaux adaptés en les animant de manière informative voir interactive. Et ce, quasiment TOUS LES JOURS.

Combien de fois voit-on des comptes Twitter créés deux ans auparavant avec trois malheureux tweets de démarrage et puis plus rien ? Avec un nombre d’abonnés se comptant sur les doigts d’une main…
On conclut tout de suite que le professionnel propriétaire du compte n’a pas dû réfléchir à une stratégie digitale. Une fois arrivé sur Twitter, dont les règles ont pu lui échapper, il découvre assez vite la notion de chronophagie que son animation implique… et laisse tomber, n’ayant pas prévu un budget pour sous-traiter la chose.
Dans ce cas, et pour son image, l’entreprise ferait carrément mieux de ne pas y être du tout plutôt que d’afficher un profil endormi, inactif.

Une stratégie digitale, ça se prépare

Alors quand la question d’une présence en ligne s’impose, l’aventure commence. Disons plutôt le parcours du combattant commence.

Mais ce n’est pas parce que cela représente une montagne qu’il ne faut pas la grimper, et surtout qu’on ne peut pas le faire, et avec succès.

Pour cela, se doter d’un sac à dos rempli de bons outils, de motivation, de ténacité et de patience… Avant de démarrer une “web ascension”, on se prépare, on repère par où l’on va passer, comment on va s’habiller aussi. Bref, on conçoit une stratégie digitale faite pour durer.

Personne n’a envie de chuter ni même de stagner. Mais comme en montagne, sur le Net, il y a des dangers, des crevasses, des tempêtes (avis négatif de clients, concurrence féroce). Il y a du monde à vouloir le même objectif ! Vous pouvez vous sentir seul, perdu.

Le web marketing n’est pas un mystère

Un marketing web passe par une stratégie digitale, et comporte des règles de base.

communiquer en permanence
atteindre la cible > la séduire
satisfaire la cible > la fidéliser

Les techniques anciennes ou plus récentes de marketing – push (outband) ou pull (inbound) – seront efficaces uniquement si elles sont bien appliquées. Et avant de se “digitaliser”, il s’agit de savoir où l’on met les pieds et comment.

Une stratégie digitale se conçoit en amont,
pas au dernier moment ou après avoir démarré.

Anticiper, anticiper et anticiper

Une feuille de route, avec entre autres :
– vos ressources (finances, humaines), calculées à long terme, surtout si vous avez besoin de sous-traiter un partie de l’animation ;
– les objectifs ;
– les profils ciblés ;
– une stratégie éditoriale ;
– les choix de supports et leur rôle ;
– un calendrier de publication avec rétroplanning ;
– des outils de veille et de statistiques ;
and many more.
Même si le but et les outils utilisés sont souvent identiques, aucune stratégie digitale ne ressemble à une autre.

Une implication totale, avec une mobilisation quasi 24/24. Ce n’est pas une montre qu’il faut avoir à l’esprit mais une pendule Atmos, pour être en perpétuel mouvement. Installer une image demande des efforts constants sur la durée. Un investissement dans le temps.

Une régularité sans faille de l’application de la feuille de route, notamment des publications.

Être réactif, sans pour autant se précipiter.

Être intéressant : partager du contenu utile, de qualité et sans fautes évidemment.

Être vu : soigner son référencement ; bien choisir ses supports de publication et de partage.

Appliquer une stratégie digitale n’est pas une promenade,
c’est une course de fond, un véritable marathon.

La route digitale est longue ? En réalité, elle ne s’arrête jamais. Parce qu’elle n’a pas de fin. Le mode pause est une petite mort. Autant avoir compris dès le départ l’enjeu d’une bonne préparation bonne stratégie digitale. Bien sûr, celle-ci peut évoluer en court de route, mais une chose est sûre : on n’arrête jamais de s’activer !

Armez-vous de patience : un travail organisé, de qualité et en continu, paie toujours.

Chaque pas effectué détermine votre avancée,
jusqu’au succès de votre activité.

(source photos : unplash.)

Une stratégie digitale s’inscrit toujours dans la durée
vous avez apprécié ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.