Unbubble : un moteur de recherche qui se cherche

Le moteur de recherche Unbubble (qui veut dire “déboucher”), est très peu connu des internautes. Pourtant, il a vu le jour il y a déjà quatre ans, en 2014.

Il s’affiche comme un moteur de recherche alternatif européen : “Moteur de recherche neutre et sécurisé de l’Europe” annonce son titre.
Son siège et son lieu de naissance se situent à Ahrensburg (Allemagne), où il est développé par la Société de logiciels Sasse. Et même en Allemagne, il n’est pas sûr que tout le monde l’utilise.

Avantages :

  • Il se veut respectueux de la vie privée des internautes.
  • Il dit qu’il protège les données et l’environnement.
  • On n’est pas traqués par une armada de cookies.
  • La liste des résultats se détache bien, très visible.

Unbubble liste ici ses 8 avantages.

Inconvénients :

  • La traduction en FR est incomplète.
  • Les résultats ne sont pas toujours probants.
  • Sur Wikipédia, la page Unbubble est uniquement en version allemande, alors que ce moteur s’affiche comme étant “européen”. (Un Wikipédien pour se dévouer à cette tâche ?)
  • Un logo des années 90, peut-être à revoir.

En 2015, le Times irlandais faisait un article sur Unbubble : https://www.irishtimes.com/business/technology/unbubble-brings-neutral-uncensored-web-search-1.2211056

Toujours en 2015, Tobias Sasse, ingénieur et fondateur de Unbubble expliquait :

Le projet Unbubble existe en raison de nombreux faits et idées cumulés. Le comportement du pouvoir de marché de Google a certainement été un facteur décisif. Je viens du marketing en ligne et j’ai observé à quel point une industrie très férue de technologie est presque devenue un culte. Aujourd’hui, le référencement consiste à rompre les liens avec les lois de Google et à éviter tout ce qui pourrait susciter la colère du moteur de recherche.
Au lieu de traiter avec la théorie des moteurs de recherche, la communauté court après les vagues annonces du groupe, qui est en réalité leur pire ennemi. Ceci est d’autant plus triste si vous réalisez que nous ne disposons que de ces experts en moteurs de recherche.
Ou formulé autrement : d’où doit provenir un concurrent de Google sinon de la scène du référencement et du marketing en ligne ?
(Source.)

Si comparaison n’est pas raison, on ne peut s’empêcher de penser au moteur de recherche Qwant qui, pour le coup, et s’il est uniquement francophone, s’est bien développé et continue, lentement mais sûrement, son beau parcours.
Juste une petite requête Qwant, s’il-vous-plaît, au niveau ergonomie : pourriez-vous placer un bouton “scroll to top” ou quelque chose dans le genre. Ce serait largement plus pratique. Merci !
Notons au passage que l’assemblée nationale vient de choisir de passer de Google à Qwant pour son moteur de recherche principal.

DuckDuckGo, Lilo ou encore Ecosia sont très bien…

Si vous ne trouvez pas votre bonheur, ergonomique, éthique ou autre, voici les moteurs de recherche listés dans Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_moteurs_de_recherche.
Et vous savez quoi ? Unbubble n’y est pas !

Ce moteur de recherche à vocation européenne et éthique au niveau des données des internautes, semble végéter comme un petit projet de type side-project, qui n’a peut-être pas le temps d’être amélioré et qui n’apparaît comme pas un enjeu majeur pour leur fondateur. C’est ce que cela renvoie comme impression en tout cas.  D’autant que leur site (voulaient-ils faire une ICO ?) https://unbubble.io/ répond absent.

Mais peut-être est-ce aussi une histoire de marketing et de communication.

Pour info : une petite étude récente sur les parts de marché des moteurs de recherche (merci Olivier) : https://www.webrankinfo.com/dossiers/etudes/parts-marche-moteurs

Photo feature : rawpixel
Logo : Unbubble

Unbubble : un moteur de recherche qui se cherche
vous avez apprécié ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.